Banniere  
 
  hdp  
   
 
 
Flux RSS
XHTML 1.0 Transitional valide
 CSS niveau 3 valide
 
 
 
FR Papy fait de la résistance Le 26 Décembre 2012 à 21:41
Par Ti Dragon
Depuis : http://terminus.romhack.net/
Bonsoir à tous,

J'espère que ce bon vieux FlashPV ne m'en voudra pas trop (aïe, j'ai encore écrit "vieux"), mais, à la lecture de la news de Terminus Traduction, c'est la seule référence qui me soit venue à l'esprit. Car, en effet, le groupe survit au travers d'une poignée d'irréductibles (ou d'ex-irréductibles qui ont quitté le groupe mais y restent attachés malgré tout) dont l'homme-aux-150-patchs... qui s'appelle aujourd'hui l'homme-aux-plus-de-150-patchs (s'il s'inscrivait sur la T.R.A.F., le monde entier pourrait admirer ses statistiques exactes - nous les connaissons mais chut, il faut le motiver), ainsi que son comparse Ridculle (qui devrait être en train de travailler sur Samurai Pizza Cats, en théorie). Une fois de plus, aucune entorse à la règle : on nous offre trois patchs. Y'a que les vi... anciens pour garder leurs habitudes bien comme il faut.

Son premier cadeau sous le sapin concerne Cross Fire, un jeu d'action développé et édité par Kyugo Boueki sur NES. Le jeu possède des similitudes avec Contra : vous commencez à poings nus puis vous récupérez des armes pour vous frayer un chemin aux travers des lignes ennemies. Bref, un style de run 'n gun (sauf qu'on ne court pas aussi vite qu'on le voudrait). Quant au scénario, il est assez simple voire inexistant (à moins de posséder le livret tout en japonais et de comprendre la langue de Ryō Saeba ; et je ne serai pas votre dragon, sur ce coup-là). On sait simplement que vous incarnez un commando d'élite du nom d'Eric et qu'il va vous falloir éclater du vilain aux quatre coins de la planète, en commençant par le Vietnam, afin de démanteler un organisation criminelle. Le jeu est d'assez bonne facture, que ce soit au niveau graphique, pour son côté musical ou sur la partie gameplay. Sa particularité, d'ailleurs, est que l'on vous attaque sur deux plans et que les ennemis situés en arrière-plan sont particulièrement coriaces : vous ne pouvez pas leur mettre la misère... À tester sans attendre.

Screen Screen

Le second cadeau possède un air de déjà-vu puisqu'il s'agit d'une traduction déjà parue il y a plus de sept ans. Qu'à cela ne tienne : cela nous rafraîchira la mémoire (sans compter que le hack a l'air meilleur). Je parle de Fantasy Zone, un shoot'em up (ou plutôt un cute'em up, tout simplement parce qu'il est mignon) à scrolling horizontal libre, développé et édité par SEGA sur Master System. Année galactique 6216, la Fantasy Zone cède à la panique à cause de la chute du système banquaire interplanétaire. On découvre bientôt que cette chute est due aux manipulations de la planète Nenon dont l'objectif est de voler la monnaie d'autres planètes afin d'établir une forteresse gigantesque dans la Fantazy Zone. Notre héros, Opa-Opa, est envoyé en mission afin d'empêcher les forces armées de Nenon d'envahir la zone et de découvrir qui se cache derrière ce plan machiavélique. Au travers des huit niveaux, le but est de détruire un certain nombre de bases avant d'affronter l'un des chefs de cette bande de méchants. Le vaisseau peut se mouvoir librement à droite ou à gauche et même marcher sur certaines plateformes. Vous ne pourrez utiliser que le missile ou la bombe ainsi que quelques moteurs additionnels. Voici un portage 8 bits tout à fait honorable de la version arcade.

Screen Screen

Le dernier paquet va de paire avec le précédent puisqu'il s'agit Fantasy Zone II - The Tears of Opa-Opa, un cute'em up développé et édité par SEGA sur Master System. L'action de cet opus se déroule dix ans après le précédent. Les forces du mal de la planète Nenon tentent une nouvelle fois de prendre le contrôle de la Fantasy Zone (qui a eu le temps de se développer) en y construisant une immense forteresse. Opa-Opa décide de mettre un terme une bonne fois pour toute aux machinations de la planète. Il n'a pas encore trouvé qui était le véritable cerveau de ces attaques mais cette mission lui donnera certainement l'occasion de le démasquer. Le jeu est quasiment identique à son grand frère ; les principales différences sont les suivantes : il n'y a qu'un seul magasin par niveau que l'on peut toutefois visiter autant de fois que l'on veut ; il existe à présent des portes secrètes permettant de voyager entre les différents niveaux ; vous disposez d'une barre d'énergie, ce qui vous évite de crever au premier missile perdu. Encore un bon divertissement (et pas si facile que ça).

Screen Screen

Amusez-vous bien !

Commentaires (4)

Ti Dragon - le 27 Décembre 2012 à 15:55
L'écran-titre de Cross Fire me rappelle un autre jeu mais pas moyen de remettre la main dessus... Je suis persuadé l'avoir déjà vu autre part... Et ça me hante depuis hier !
pinktagada - le 28 Décembre 2012 à 00:00
On dirait une bouse, digne d'Happex... Il aura ptet une idée.
FlashPV - le 28 Décembre 2012 à 10:17
Bah, même s'il est pas excellent, c'est quand même pas une bouse. Sinon je pense que ça doit être ripé sur une jaquette de film de série z...
Ti Dragon - le 28 Décembre 2012 à 15:25
Il est également possible que ma mémoire me joue des tours et qu'elle fasse référence au patch de Stardust Crusaders pour le même jeu ^^

Mais bien vu pour la repompe sur un film de série Z.

Poster un commentaire

• Pseudo : (Vous pouvez vous connecter pour ne plus avoir à préciser cette info)
• Message :
• Test anti-bot :